Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 30€

Hydratez, nourrissez et favorisez la pousse de votre barbe facilement.

L’essentiel pour prendre soin de votre barbe à la maison.

PAGE MAGAZINE / Poils incarnés barbe : le guide pour s’en débarrasser.

Poils incarnés barbe : le guide pour s’en débarrasser.

  • Écrit par : Sylvain
  • Temps de lecture : 6 minutes

INTRODUCTION

Dernièrement, vous avez remarqué d’étranges bosses douloureuses sur votre visage. Si celles-ci ne ressemblent pas à un bouton classique, il y a de fortes chances pour que vous soyez en présence d’un poil incarné. « Connais ton ennemi », dit-on. Et les poils incarnés sont un ennemi que la plupart des hommes ont en commun. Ils se produisent lorsque la pointe du poil s’enroule et commence à repousser à l’intérieur de la peau (voire n’en sort pas du tout), que ce soit suite à un rasage ou à une épilation. Voici notre guide définitif sur la prévention des poils incarnés, afin que vous puissiez tuer dans l’œuf ces garnements.

  • Qu’est-ce qu’un poil incarné ?
  • Pourquoi ma barbe peut avoir des poils incarnés ?
  • Comment prévenir les poils incarnés ?
  • Comment enlever un poil incarné ?
  • Et l’épilation, alors ?

 

1. Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Un poil normal réussit à percer le pore pour s’épanouir pleinement en dehors de la peau. Dans le cas d’un poil incarné, et bien… Il y a trois causes possibles :

  • Le poil pousse hors du pore de la peau, puis boucle et repousse à l’intérieur de l’épiderme. Ce petit gars est bien sorti, mais il s’enroule pour rentrer de nouveau.
  • Le poil pousse latéralement parce que les cellules mortes de la peau bouchent le pore. Il s’est retrouvé enfermé sous la peau et ne peut pas sortir.
  • Le poil s’enroule directement à l’intérieur, à nouveau à cause des cellules mortes qui bouchent votre pore. Celui-ci s’est également retrouvé enfermé sous votre peau.

Vous aurez remarqué que les peaux mortes jouent un rôle important dans la formation de poils incarnés ? Ouais, on y reviendra.

À partir du moment où votre peau détecte que quelque chose ne tourne pas rond, elle s’irrite. Littéralement. La zone va gonfler et se transformer en une bosse rouge et douloureuse.

Si le poil incarné est suffisamment irrité, il va former du pus et ressemblera à un bouton. Dans le cas où votre peau ne serait pas assez propre, vous courrez même le risque de développer une infection causée par l’infiltration de bactéries. Mais on ne veut pas vous inquiéter, car la plupart des poils incarnés disparaissent d’eux-mêmes du moment que vous gardez la zone propre (peut-être ne les remarquerez-vous-même pas). Certains demandent toutefois plus de patience et, parfois, une petite intervention.

 

2. Pourquoi ma barbe peut avoir des poils incarnés ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre barbe peut développer des poils incarnés. Pour commencer, les poils crépus et bouclés sont beaucoup plus enclins à devenir des poils incarnés. La raison étant que, par nature, ils s’enroulent davantage que les poils lisses. Logique.

Les poils incarnés apparaissent souvent le long des plis de votre cou. On doit cela au frottement de la peau, qui incite les poils à se recourber un peu plus que d’habitude. Surtout, les poils du visage ont tendance à être plus épais et plus bouclés que les autres types de pilosité de votre corps. Ils sont donc beaucoup plus sujets à ce phénomène.

Autre facteur aggravant : le rasage. Si vous portez la barbe, vous vous rasez probablement le cou et les joues assez souvent. Or le rasage va couper le poil en une sorte de lance pointue, ce qui facilite leur accrochage au moment où ils sont censés sortir du follicule. Aussi, si le poil est rasé trop court, il aura plus de chances de pousser de travers.

Vous l’aurez noté, les poils situés au niveau du cou représentent un double facteur de risque d’avoir des poils incarnés. Des plis se forment dans cette région à la peau sensible et vous rasez régulièrement cette zone.

Enfin, les hommes ne sont pas aussi informés sur les techniques de grooming qu’ils devraient l’être. Mais vous êtes curieux, c’est bien. Autrement vous ne seriez pas ici. Toujours est-il qu’on ne parle pas suffisamment des soins exfoliants pour la peau au sein de notre communauté masculine. Pourtant, un soin exfoliant représente déjà un très bon remède pour prévenir les poils incarnés.

3. Comment prévenir les poils incarnés ?

Il est possible de réduire l’apparition de poils incarnés, mais sachez tout de même qu’il est assez courant d’en avoir de temps en temps, même pour les hommes les plus expérimentés. La procédure, si l’on peut dire, consiste à mieux prendre soin de votre peau. On se concentre ici sur ce que l’on peut contrôler.

Dans le cas où vous avez déjà un poil incarné, assurez-vous de le garder propre et soyez patients. Le plus souvent, il se résorbera sans intervention médicale (ou sans chirurgie amatrice de votre part, dénichée sur internet). Voici donc les moyens de réduire l’apparition de poils incarnés.

Réalisez un bon gommage.

L’exfoliation consiste à frotter doucement votre peau afin d’éliminer les cellules mortes de votre épiderme. Exfoliez donc la peau située sous votre barbe environ 2 fois par semaine (au moins une fois par semaine si vous avez la peau sensible) en utilisant un soin gommant. Pour une meilleure efficacité, exfoliez en réalisant des mouvements circulaires à la surface de votre peau. Pensez à bien passer le bout de vos doigts sous la barbe, de façon à atteindre la surface de la peau. Vous pouvez le faire sous la douche, c’est plus pratique.

Exfolier son visage, cela permet au grain de votre peau de s’affiner. De cette façon, le poil sortira plus facilement. Aussi, si vous êtes barbus, n’hésitez pas à utiliser votre brosse à barbe en poils de sanglier une fois votre barbe sèche. Elle participe également à l’exfoliation de votre peau. Pour d’autres conseils sur l’exfoliation, rendez-vous ici : Gommage de la barbe : les bienfaits de l’exfoliation.

Hydratez votre peau.

Pour minimiser le risque d’apparition de poils incarnés, il est important de s’assurer qu’il y ait le moins de peaux mortes possible en premier lieu. Si l’exfoliation est importante, garder la peau bien hydratée préviendra et atténuera également les risques.

Pour hydrater votre peau, vous pouvez utiliser différents produits en fonction de la longueur de vos poils : une crème hydratante pour un look rasé de près ou une barbe de 3 jours (la crème visage barbe est également une option intéressante pour les barbes très courtes), une huile à barbe pour une barbe assez courte ou un baume à barbe pour une barbe plus longue. De quoi assurer une bonne hydratation de votre peau.

Rasez dans le sens du poil.

Si certains préconisent de raser à contre-sens, il s’agit en réalité d’une mauvaise idée pour votre barbe et en particulier pour votre cou. Se raser à contre-sens permet en effet de raser de plus près, mais il rase de si près que les poils peuvent se coincer dans les pores. Rasez-vous dans le sens de la pousse du poil afin d’atténuer ce risque et de réduire le plus possible les irritations et autres rougeurs.

Ouvrez les pores.

Avant de vous raser, prenez soin de votre peau et en particulier de vos pores. Pour cela, prenez une bonne douche chaude ou appliquez une serviette chaude sur votre visage pendant 2 à 3 minutes. Cela permettra d’ouvrir les pores de votre peau et donc de vous débarrasser plus facilement de toutes les saletés et les peaux mortes qu’ils peuvent renfermer.

Comme indiqué plus tôt, rasez-vous dans le sens du poil. Ensuite, humidifiez votre visage avec de l’eau froide pour refermer vos pores. Cela empêchera la peau fraîchement rasée d’être obstruée.

Utilisez un produit de rasage.

Pensez à lubrifier votre peau avant le rasage et ne faites pas un second passage avant d’avoir de nouveau appliqué un produit de rasage. Gel de rasage, mousse à raser, savon de rasage, crème de rasage, peu importe le produit utilisé du moment qu’il fait bien le job. Cela aidera la lame à mieux couper tout en atténuant les risques d’accrochage avec la peau ou le poil.

Réduisez le nombre de passage à son minimum.

Lors du rasage, essayez autant que possible de ne pas repasser sur la même zone à plusieurs reprises. Si un seul passage n’est pas suffisant, essayez de vous limiter à deux. Pourquoi ? Parce que plus vous augmentez le nombre de passage de lame, et plus vous allez irriter votre peau. Et les irritations sont un terreau fertile pour les poils incarnés.

Évitez les rasoirs à plusieurs lames.

Pour éviter les poils incarnés, mieux vaut être bien équipé. C’est pourquoi nous vous recommandons l’utilisation d’un rasoir de barbier ou d’un rasoir de sécurité, que ce soit pour un rasage à blanc ou pour raser vos contours de barbe. Il s’agit, aussi étonnant que cela puisse paraître, du mode de rasage le moins agressif pour votre peau. En effet, la lame unique diminuera le nombre de passages de lames, ce qui minimise le risque d’irritation.

Changez régulièrement de lame.

Lorsque vous sentez que votre lame ne rase plus aussi bien qu’avant, changez-la. Les lames s’émoussent beaucoup plus vite qu’il n’y paraît, ce qui peut tirer sur le poil au moment du rasage. Plus vous allez tirer sur les poils, plus la peau va s’irriter et c’est alors que les problèmes commencent… À votre avis, que causent les zones enflées et irritées de votre peau ? Bien vu, des poils incarnés.

Enfin, pensez à bien nettoyer la lame de votre rasoir entre deux passages. Une lame sale peut en effet entraîner la prolifération de bactéries à l’intérieur de vos pores et donc causer une infection. Pensez alors à rincer votre lame sous l’eau entre chaque passage pour minimiser ces risques d’infection.

Terminez toujours par un soin après-rasage.

En plus d’asperger votre visage avec de l’eau froide pour refermer les pores de votre peau, terminez en appliquant un soin après-rasage, de préférence sans alcool. Cela permettra d’hydrater (rappelez-vous, l’hydratation est importante), d’apaiser votre peau et d’éviter les irritations après le passage de la lame.

4. Comment enlever un poil incarné ?

Bonne nouvelle : la plupart du temps, votre corps va gérer ça tout seul. Pour éliminer les poils incarnés, une méthode aussi simple que la suivante sera suffisante.

  • Maintenez votre poil incarné propre en le lavant délicatement chaque jour. Surtout, ne le touchez pas au cours de la journée. Seulement pour le nettoyer.
  • Utilisez une compresse chaude pour encourager les pores à s’ouvrir. Cela permettra d’agir plus efficacement sur la zone.

Cela peut prendre plusieurs jours pour que le poil incarné se résorbe, du moment que vous résistez à l’envie de le presser ou de le toucher de quelqu’autre façon. Ce petit garnement devrait finalement trouver son chemin en dehors de votre peau pour vous laisser tranquille.

Pour accélérer le processus, vous pouvez réaliser une exfoliation douce en faisant attention à ne pas trop agresser la peau tout de même. Si vous êtes barbus, celle-ci peut être effectuée à l’aide de votre brosse à barbe préférée. Encore une fois, prenez-vous-y délicatement.

Dans le cas où cette méthode douce ne fonctionnerait pas et que le poil incarné résiste plus d’une ou deux semaines, il peut être nécessaire de l’extraire. À ce niveau, on ne vous recommandera aucun moyen d’extraction à domicile, puisqu’ils comportent tous des risques d’infection, à moins que vous ne soyez un professionnel de santé.

Si, malgré tout, vous choisissez de le faire par vous-mêmes (ce ne sera pas faute de vous avoir prévenu), désinfectez absolument tout ce que vous allez utiliserau risque d’aggraver la situation. Oui, surtout la pince à épiler. Aussi, n’oubliez pas de préparer votre peau en la réchauffant à l’aide d’une compresse pour ouvrir les pores. Par la suite, surveillez l’évolution de votre peau pour vérifier qu’elle ne s’infecte pas.

Si votre extraction de poil incarné finit par s’infecter, ou si vous ne voulez pas risquer l’infection en premier lieu, rendez-vous chez votre médecin généraliste ou chez un dermatologue. Ils assureront l’extraction dans leur cabinet pour plus de sécurité. Alors, certes, cela peut coûter un peu de temps et d’argent, mais il s’agit du moyen le plus sûr pour éliminer les poils incarnés.

5. Et l’épilation, alors ?

Si vous décidez d’épiler certaines parties de votre barbe (ou même de votre corps), sachez que cela n’empêchera pas des poils incarnés d’apparaître. Quel que soit la méthode d’épilation (épilation à la cire ou épilateur électrique), l’épilation arrache le poil de son follicule pileux et le suivant n’aura alors pas de guide pour l’aider à pousser droit.

Si la technique vous intéresse tout de même, vous pouvez y avoir recours vous-mêmes, ou alors vous rendre dans un institut de beauté. Aussi, certains barbiers la proposent alors n’hésitez pas à demander.

Reste ensuite l’épilation définitive (épilation laser ou à la lumière pulsée) qui évitera la repousse des poils. Rendez-vous alors chez l’esthéticienne, ou chez un dermatologue. Pour plus d’informations sur l’épilation de la barbe, retrouvez notre article L'épilation de la barbe : pour un résultat durable.

Partagez ce tutoriel

Block

Rechercher

    Communément recherché
    ×
    Bienvenue nouveau venu
    .meganav {display:none;}