Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 30€

Hydratez, nourrissez et favorisez la pousse de votre barbe facilement.

L’essentiel pour prendre soin de votre barbe à la maison.

PAGE MAGAZINE / Rasoir de sûreté : Comment bien le choisir ?

Rasoir de sûreté : Comment bien le choisir ?

  • Écrit par : Sylvain
  • Temps de lecture : 8 minutes

INTRODUCTION

Si vous êtes intéressé par le rasage traditionnel, vous vous demandez sûrement comment choisir votre rasoir de sûreté (aussi appelé rasoir de sécurité). Il est vrai qu’au moment du choix, les différentes caractéristiques qui rentrent en jeu peuvent en dérouter plusieurs. Si vous débutez dans l’univers du rasage classique, sachez que le rasoir de sûreté utilise une seule lame possédant deux tranchants. Pour le reste, les différents modèles possèdent des particularités qui leur sont propres.

  • Un rasoir de sûreté à 1, 2 ou 3 pièces ?
  • Un rasoir de sûreté à peigne ouvert ou fermé ?
  • Un rasoir de sûreté à tête droite ou slant ?
  • Les rasoirs réglables et la question de l’agressivité.
  • Les autres éléments à prendre en compte.
  • Comment utiliser un rasoir de sûreté ?
  • Trouvez la bonne lame pour vous.
  • Une lame plus tranchante est-elle une meilleure lame ?

 

Les rasoirs de sécurité à double tranchant sont des rasoirs mécaniques. Ils sont plus accessibles en matière de prise en main et de technique de rasage qu’un rasoir de barbier ou qu’un rasoir coupe-chou, en particulier pour les hommes venant d’un rasage à l’aide d’un rasoir multi-lames Gillette ou Wilkinson voire de rasoirs jetables Bic.

Face aux innovations, qui vont aujourd’hui jusqu’aux rasoirs électriques, aux rasoirs à têtes rotatives et même au rasoir chauffant, la qualité d’un rasage au rasoir de sûreté fait que ce rasoir « à l’ancienne » a toujours ses adeptes. Et il reste, pour beaucoup d’hommes, le meilleur rasoir pour se raser. Tout simplement.

Contrairement aux rasoirs de barbier ou aux rasoirs coupe-choux, le rasoir de sûreté est un rasoir manuel qui n’expose qu’une petite portion de lame. C’est ce qui le rend plus « sûr » et lui offre son nom. Cela ne signifie pas non plus qu’il n’y a aucun risque de se couper avec ce rasoir, mais que le risque est bien inférieur à celui d’un autre rasoir mécanique comme le coupe-chou ou la shavette.

En plus d’être une alternative zéro-déchet aux rasoirs modernes, le rasoir de sûreté est également économique puisque les lames à double tranchant se trouvent à un prix défiant toute concurrence. Dites donc adieu aux recharges de lames à des prix exorbitants.

Ce type de rasoir manuel peut se composer d’une, deux ou trois pièces, avoir une ouverture papillon ou classique, être à peigne fermé ou ouvert, être réglable ou non, à tête droite ou slant. Tout un jargon qu’il ne vous est pas forcément utile de connaître sur le bout des doigts au moment de se raser, mais suffisamment pour être capable de faire votre choix.

Dans ce guide, on passe en revue les différents types de rasoirs de sûreté à double tranchant et on espère que cela vous facilitera la tâche afin que vous puissiez trouver le rasoir qui vous convient.

La vérité ? Tout est dans la tête. La tête du rasoir, bien entendu. Sa taille, sa forme ou encore son poids jouent un rôle crucial pour différencier un rasoir d’un autre.

1. Un rasoir de sûreté à 1, 2 ou 3 pièces ?

Autant être franc, que votre rasoir de sûreté se divise en une, deux ou trois pièces, cela n’aura que peu d’incidence (voire aucune) sur la qualité et le confort du rasage de votre barbe. Il s’agit simplement de la méthode dont votre rasoir est construit pour que la lame soit maintenue en place.

Les rasoirs de sûreté les plus courants sont les rasoirs à 2 ou 3 pièces. Les rasoirs 2 pièces ont un manche fusionné avec la base de la tête, tandis que les rasoirs 3 pièces ont une tête qui peut être entièrement dévissée du manche. Dans les deux cas, la lame est calée entre la plaque supérieure de la tête et sa base et est fixée en serrant le manche.

Les rasoirs de sûreté 1 pièce sont communément appelés « rasoirs papillon ». Un rasoir papillon s’ouvre en tournant le bas de son manche, qui dévisse alors le mécanisme situé en haut de la tête. Une fois les rabats ouverts, ces volets ressemblent aux ailes déployées d’un papillon. D’où le nom de ce système. La lame peut alors être insérée et il suffit de revisser le bas du manche pour fixer la lame en place.

 

2. Un rasoir de sûreté à peigne ouvert ou fermé ?

Les rasoirs de sûreté comportent ce que l’on appelle un peigne le long du bord de leur tête. Un peigne fermé ressemble à des petites rainures le long des bords de la partie protégeant la lame, tandis qu’un peigne ouvert (encore une fois, comme son nom l’indique) affiche des dents individuelles, semblables à un véritable peigne.

Les peignes ouverts dont conçus pour guider les poils contre la lame afin de couper plus facilement les poils longs ou épais. Si vous vous rasez régulièrement, on vous conseille plutôt d’utiliser un rasoir à peigne fermé.

3. Un rasoir de sûreté à tête droite ou slant ?

Dans un rasoir de sécurité classique, à tête droite, la lame forme un angle droit par rapport au manche, ce qui vous offre un rasage à l’ancienne confortable et sans surprise. Cette conception fonctionne très bien et est populaire parmi tous les fabricants de qualité depuis la création des rasoirs de sûreté.

Toutefois, il est important de signaler qu’il existe des rasoirs à tête de rasage oblique, appelés rasoirs slant, qui offrent une vision différente à cette configuration classique ayant valu au rasoir de sûreté à tête droite ses nombreux et fidèles adaptes.

Les rasoirs slant utilisent les mêmes lames à double tranchant que leurs compères à tête droite. La différence, c’est qu’ils les maintiennent en place avec une légère torsion. Cela a pour effet d’ajouter de la rigidité à la lame, lui conférant un tranchant subtil lorsqu’elle se déplace à travers les poils de votre visage. Cela se traduit par un rasage de plus près dès le premier passage.

Pour cette raison, les rasoirs slant sont considérés comme plus agressifs qu’un rasoir à tête droite ordinaire. Ainsi, le nombre réduit de passages nécessaires pour un rasage de près a rendu les rasoirs slant célèbres auprès des personnes ayant une peau sensible ou étant sujettes aux irritations.

4. Les rasoirs réglables et la question de l’agressivité.

Les amateurs de rasage traditionnel aiment à comparer l’agressivité d’un rasoir par rapport à un autre, sur une échelle allant de léger à très agressif.

Un rasoir agressif est un rasoir dont la lame est plus exposée qu’un rasoir moins agressif. Cela est déterminé par de minuscules différences dans la forme de la tête du rasoir. Les rasoirs dits « agressifs » nécessitent généralement moins de passages pour obtenir un rasage de près. Le contrecoup, c’est qu’ils peuvent entraîner des coupures supplémentaires pour un utilisateur non aguerri, ainsi que des irritations cutanées.

Il est donc important de connaître le tranchant de son rasoir de sûreté car ces minuscules différences dans l’épaisseur, la largeur ou la résistance des lames offertes par les différents fabricants peuvent faire en sorte que deux lames de rasoir vont fonctionner différemment, même si vous utilisez le même rasoir. Nous parlerons des lames un petit peu plus tard.

Mais ici, on s’intéresse aux rasoirs réglables. Ils offrent à l’utilisateur la possibilité d’affiner la forme de la tête du rasoir et, par conséquent, l’angle de la lame. Cela vous permet donc de trouver le point idéal concernant l’agressivité souhaitée, quelle que soit la lame utilisée. Ces rasoirs réglables s’adressent généralement à un utilisateur plus averti. Ils peuvent utiliser une tête interchangeable ou, plus pratiques, une petite poignée à vis ajustable.

5. Les autres éléments à prendre en compte.

Si nous venons de voir les points essentiels à prendre en compte lors du choix d’un rasoir de sûreté, vous pouvez être amenés à considérer également les deux éléments suivants :

  • Le manche : Nous avons tous des mains différentes et, quand il s’agit de rasoirs de sûreté, ce n’est pas une question de taille universelle. Si vous avez de plus grandes mains, vous pouvez vous diriger vers un rasoir de sûreté à manche long. La prise sera plus confortable, vous offrant ainsi plus de contrôle. Cela vous aidera notamment à éviter les entailles. De la même façon, si vous avez des mains plus petites, un rasoir de sûreté avec un manche plus court sera peut-être plus facile à tenir et donc à contrôler.
  • Le poids : L’un des aspects qui rend le rasage avec un rasoir de sûreté si confortable est le poids supplémentaire par rapport au rasoirs multi-lames ou jetables. Les rasoirs plus lourds nécessitent moins de pression de votre part pour glisser à travers les poils, ce qui aide la lame à travailler plus efficacement. Donc rappelez-vous : n’appuyez pas sur votre rasoir de sûreté, laissez le poids du rasoir faire son travail.

6. Comment utiliser un rasoir de sûreté ?

Nous venons de la voir, la clé dans l’utilisation d’un rasoir de sûreté est de laisser son poids faire le travail. Voici quelques conseils d’utilisation :

  • N’appliquez pas trop de pression. Contrairement à un rasoir multi-lames ou jetable, le rasoir de sûreté n’a pas besoin que vous appuyiez dessus. Laissez simplement le poids de la tête du rasoir appliquer la pression nécessaire pour tailler vos poils.
  • Trouvez le bon angle. Un angle d’environ 30 degrés sera l’angle parfait pour obtenir un bon rasage sans provoquer d’entaille. Ainsi, au fur et à mesure que vous parcourez les lignes de votre visage et de votre mâchoire, vous devrez modifier votre prise sur le rasoir.
  • Gardez la peau tendue. Cela permet à la lame d’entrer en contact avec la base de vos poils et d’effectuer une glisse tout en douceur sur votre peau, minimisant ainsi les risques d’irritation.
  • Pour un rasage complet, utilisez la technique du triple passage. On s’explique : rasez-vous une première fois dans le sens du poil, une seconde fois en biais et une dernière fois à contresens de la pousse. Les trois étapes ne sont pas obligatoires, mais c’est ainsi que vous obtiendrez les meilleurs résultats et un rasage au plus près de la peau. Aussi, n’oubliez pas d’appliquer un produit de rasage entre chaque passage.
  • Utilisez des produits de rasage et d’après-rasage de qualité. Pour vous assurer que le rasoir de sûreté fonctionne le plus efficacement possible, vous devez préparer votre peau correctement. L’idéal est de réaliser une exfoliation de votre visage au moins une fois par semaine. Utilisez un produit de rasage (gel de rasage, mousse à raser, crème à raser, savon de rasage) de qualité pour créer une texture lisse et assouplir le poil. Si vous utilisez un blaireau de rasage, choisissez également un modèle de qualité. Les bons produits permettront à votre lame de se déplacer en douceur sur votre peau en plus d’apporter des propriétés hydratantes et protectrices. Pour les peaux sensibles, vous pouvez également appliquer une huile de rasage en amont pour faciliter la glisse de la lame. Enfin, l’après-rasage permet de désinfecter les coupures et les zones irritées tout en hydratant votre visage. Vous pouvez vous orienter vers un baume après-rasage à base d’ingrédients naturels, ou vers la pierre d’alun, par exemple.

Pour d’autres conseils concernant le rasage avec un rasoir de sûreté, n’hésitez pas à consulter notre tutoriel Comment se raser avec un rasoir de sûreté ?

7. Trouvez la bonne lame pour vous.

Parmi les lames de rasoir de sécurité les plus prisées, on retrouve les lames des marques Derby, Astra et Feather. Ces lames ont des tranchant différents et nous vous recommandons de les essayer dans l’ordre suivant :

  • Derby : Ces lames de rasoir figurent du côté « doux » sur le spectre des lames de rasoir de sûreté. Elles sont donc idéales pour débuter, puisqu’elles seront relativement indulgentes. Ce sont des lames en acier inoxydable plaquées de chrome-céramique, de tungstène et de platine. Elles sont fabriquées en Turquie et offrent une résistance optimale ainsi qu’une excellente durée de vie.
  • Astra : Ces lames produites en Russie sont distribuées dans le monde entier. Elles sont en acier inoxydable recouvert de platine pour plus de durabilité. Elles peuvent être considérées comme des lames au tranchant « moyen », donc plus tranchantes que les lames Derby, mais moins que les lames Feather.
  • Feather : Dans le monde du rasage classique, les lames Feather sont devenues des références en ce qui concerne le tranchant. Si vous n’en avez pas encore utilisé, accordez-leur le respect qu’elles méritent. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de les essayer en dernier, une fois que votre technique sera affinée. Ces lames japonaises sont également conçues en acier inoxydable avec une couverture en platine, ce qui leur offre un tranchant flexible et durable.

8. Une lame plus tranchante est-elle une meilleure lame ?

Pour terminer, un dernier point. Est-ce qu’une lame plus tranchante est une meilleure lame de rasoir ? Eh bien non. En tout cas, pas forcément.

Parfois, une lame extrêmement tranchante peut provoquer le feu du rasoir, des irritations, des poils incarnés ou des coupures de rasage. Vous pourriez bien constater que, dans votre cas, mieux vaut peut-être réduire le tranchant pour aboutir à un meilleur rasage. Donc n’hésitez pas à tester différentes marques pour trouver votre tranchant idéal. Car, tout compte fait, trouver le meilleur rasage possible est tout ce que nous vous souhaitons.

Partagez ce tutoriel

Block

Rechercher

    Communément recherché
    ×
    Bienvenue nouveau venu
    .meganav {display:none;}