La Routine d’Entretien d’une Barbe Longue - Sapiens

Livraison domicile standard offerte dès 40€ d'achat

Hydratez, nourrissez et favorisez la pousse de votre barbe facilement.

L’essentiel pour prendre soin de votre barbe à la maison.

PAGE MAGAZINE / La routine d’entretien d’une barbe longue

La routine d’entretien d’une barbe longue

  • Écrit par : Sylvain
  • Temps de lecture : 6 minutes

INTRODUCTION

Vous souhaitez porter une barbe longue ? Attention, pour entretenir ce type de barbe, il vous faudra un certain degré d’engagement. On n’obtient pas une belle toison aussi facilement qu’en attendant simplement que le temps fasse l’affaire. Non, une belle barbe requiert bien plus qu’un simple temps de pousse. Elle exige un soin régulier sous peine de devoir faire face à certains désagréments. Mais pas de panique, on vous guide dans l’entretien et le soin de votre barbe.

  • Les produits pour entretenir une barbe longue.
  • Les rituels pour prendre soin d’une barbe longue.

Quelle que soit la longueur d’une barbe, un entretien régulier sera nécessaire. Alors il ne devrait pas être surprenant d’apprendre que pour avoir une barbe longue du plus bel effet, un entretien quotidien sera indispensable pour des poils en pleine forme. D’autant plus si vous souhaitez éviter certains désagréments comme les démangeaisons, les tiraillements, les pellicules de barbe ou encore des poils rêches et abîmés. Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir.

Sur ce style de barbe, l’objectif principal est de fortifier le poil tout en prenant soin de la peau en dessous. Car bien entendu, pas de pousse de poil saine sans une peau en bonne santé. L’autre élément à prendre en compte sera les contours de votre barbe, qui feront la différence entre une barbe négligée et un look soigné et élégant.

1. Les produits pour entretenir une barbe longue.

Les accessoires pour entretenir sa barbe longue.

  • Une tondeuse à barbe : pour garder les longueurs sous contrôle.
  • Une brosse à barbe en poils de sanglier : pour masser et exfolier votre barbe.
  • Un peigne à barbe : pour démêler et aider à la coupe.
  • Des ciseaux à barbe : pour tailler les poils avec précision et sécurité.
  • Un pochoir à barbe : pour délimiter des contours nets.
  • Un sèche-cheveux : pour se faire un petit brushing de barbe.

 

Les soins pour l'entretien d'une barbe longue.

  • Une huile à barbe : pour nourrir et hydrater le poil.
  • Un baume à barbe : pour structurer votre barbe tout en la chouchoutant.
  • Une crème après-rasage : pour apaiser votre peau après le rasage des contours.

 

L’hygiène pour entretenir sa barbe longue.

  • Un exfoliant : pour une peau du visage en bonne santé.
  • Un shampoing à barbe : pour un poil propre et en pleine forme.

 

Le rasage pour l'entretien de la barbe longue.

  • Un rasoir de barbier (ou shavette) : pour une précision accrue dans la taille des contours.
  • Une lame simple : pour que votre rasoir puisse couper.
  • Un gel de rasage transparent: pour mieux voir où vous taillez.

 

2. Les rituels pour prendre soin d’une barbe longue.

L’hygiène de la barbe longue.

1. Exfoliez votre barbe et la peau en dessous une fois par semaine

Pour faire pousser une belle barbe, il vous d’abord prendre soin de votre peau. Tout barbu doit savoir cela. Et pour un bon entretien de la peau, nous vous conseillons d’effectuer un gommage au moins une fois par semaine (deux maximum, au-delà vous risquez de trop agresser votre peau).

Exfolier la peau permet de nettoyer votre peau en profondeur et d’éliminer l’excès de sébum, les impuretés ainsi que les peaux mortes. L’exfoliation participe au renouvellement cellulaire et stimule la circulation sanguine pour une peau en bonne santé et donc une meilleure pousse de poil. Pour cela, n’hésitez pas à bien masser la surface de la peau puisque c’est bien là que tout se joue lors de cette étape.

Sachez également qu’il existe des soins exfoliants à la formulation spécialement conçue pour la barbe. Dans tous les cas, nous vous recommandons d’utiliser des soins aux recettes les plus naturelles possibles afin de bien prendre soin de vos poils et de votre peau.

 

2. Lavez votre barbe avec un shampoing à barbe tous les deux jours.

Votre barbe gagnant en longueur, elle est davantage susceptible d’emmagasiner résidus et autres saletés. Elle est aussi exposée à la pollution et à d’autres types d’agressions comme par exemple les rayons UV. Elle doit donc être nettoyée régulièrement, mais pas n’importe comment.

Si certains shampoings ou après-shampoings peuvent fonctionner, la plupart d’entre eux vont assécher votre barbe et déclencher des démangeaisons. Mieux vaut alors utiliser des produits spécifiquement formulés pour prendre soin de vos poils sans les agresser. Optez donc de préférence pour un shampoing à barbe (ou un savon à barbe) dont la composition prend en compte la nature sensible du poil et de la peau de votre visage.

Pour l’appliquer, il suffit de bien masser au niveau des racines de vos poils, de façon à traiter également l’excès de sébum tout en stimulant la circulation sanguine. Vous pouvez ensuite l’étaler sur les longueurs. Rincez abondamment à l’eau tiède pour éliminer toute trace de shampoing et éviter ainsi d’assécher votre poil. Enfin, séchez votre barbe en évitant de la frotter : tapotez-la plutôt avec votre serviette pour traiter vos poils comme il se doit.

Pour le séchage, certains préfèrent utiliser un sèche-cheveux et un peigne à barbe. L’essentiel est de ne pas exposer votre barbe à une température trop élevée et de respecter une certaine distance (au moins 20 centimètres) pour ne pas détériorer vos poils qui restent tout de même fragiles et n’ont pas besoin d’une agression supplémentaire.

 

L’entretien d'une barbe longue.

1. Brossez votre barbe régulièrement.

Un des gestes à adopter lorsque l’on se laisse pousser la barbe, c’est le brossage. Une action simple qui permet de stimuler la circulation sanguine pour mieux irriguer le poil et le garder en bonne santé. Brosser sa barbe nettoie également les poils, en plus de les démêler et de les adoucir. Cela complète même l’exfoliation en aidant à se débarrasser des peaux mortes et autres impuretés. Sans oublier l’agréable massage que vous procure le brossage.

Brossez votre barbe du haut vers le bas, aussi souvent que vous le souhaitez dans la journée, mais toujours sur barbe sèche afin d’éviter que vos poils ne soient cassants. Privilégiez une brosse en poils de sanglier, qui respecteront davantage vos poils et assureront une efficacité optimale.

 

2. Taillez votre barbe avec la tondeuse et/ou des ciseaux à barbe.

Une fois que votre barbe est lavée et séchée, vous pouvez passer à la taille de vos poils. Au cours de cette taille et même avant de commencer, il est préférable de peigner à plusieurs reprises votre barbe avec un peigne à barbe pour travailler sur des poils bien ordonnés et démêlés. Attention à bien utiliser un peigne en matière antistatique telle que le bois ou la corne pour vous faciliter le travail.

Il s’agit ici d’une taille d’entretien donc l’idée est de retirer uniquement le superflu. Tailler sa barbe se fait donc en fonction de la coupe désirée. Par exemple, pour une barbe en pointe, vous allez davantage creuser votre barbe sur les côtés que pour une barbe dont la forme sera plus arrondie et pour laquelle on vous conseillera davantage de couper en restant parallèle à la mâchoire.

La taille de la barbe exige une grande légèreté dans le geste. Aussi, certains n’hésitent pas à se munir du peigne pour bien délimiter la longueur à couper. Vous pouvez alors couper aux ciseaux ou à la tondeuse sans sabot. Dans tous les cas, soulevez les poils à l’aide du peigne afin de conserver de la matière et taillez seulement les extrémités. Si vous choisissez de travailler sans peigne, tenez fermement votre tondeuse et éviter d’effectuer des mouvements brusques car une erreur de taille est vite arrivée. Enfin, et ce notamment pour les barbes mi-longues, sachez qu’il est possible de retravailler votre barbe à la tondeuse avec sabot pour plus de confort.

 

3. Assurez les finitions.

Maintenant que vous avez redéfini la forme de votre barbe à l’aide de votre tondeuse ou de votre paire de ciseaux de précision, peignez votre barbe à contre-sens puis re-peignez-la dans le bon sens pour remettre vos poils en ordre. Coupez les poils qui dépassent à l’aide des ciseaux afin d’égaliser et d’harmoniser votre barbe.

Il vous faudra aussi retravailler les côtés, au niveau de la mâchoire car il apparaît souvent un amas de poils à ce niveau-là. La jonction entre les pattes et la barbe est une zone particulièrement affectée. Pour reprendre cette zone, vous pouvez utiliser un ou plusieurs sabots sur votre tondeuse. Tout dépend de votre coupe de cheveux. Par exemple, si vous avez une coupe de cheveux avec les côtés courts, vous pouvez utiliser plusieurs tailles de sabots pour effectuer un dégradé et éviter ainsi la cassure nette entre cheveux et barbe. Commencez par un sabot supérieur, remontez avec un sabot intermédiaire puis terminez avec un sabot plus court.

Vous pouvez ensuite retirer le sabot pour rafraîchir vos contours de barbe. Nous parlons ici de la ligne du cou et de celle des joues. Pour le cou, il est en général recommandé de partir d’un point situé 1cm au-dessus de la pomme d’Adam, d’imaginer une courbe reliant de point aux mâchoires et de tailler tout ce qui se trouve en-dessous. Là aussi, cela dépendra de votre pilosité et de la matière que vous souhaitez conserver pour les longueurs de votre barbe. Pour la ligne des joues, deux grands tracés s’offrent à vous : le tracé en courbe ou le tracé rectiligne. N’hésitez pas à vous aider d’un pochoir à barbe pour la délimitation des contours.

Enfin, nettoyez votre moustache, soit en coupant uniquement les poils qui retombent sur votre lèvre supérieure avec la paire de ciseaux, soit en désépaississant à l’aide de la tondeuse en utilisant un sabot.

 

Le rasage pour une barbe longue.

1. Délimitez vos contours de façon nette avec la shavette et du gel de rasage transparent.

Pour soigner les limites de votre barbe et assurer un résultat impeccable, rien de tel que la shavette et le gel de rasage transparent. Cette combinaison vous aidera à délimiter vos contours avec la plus grande précision possible, que ce soit pour le tracé des joues ou du cou.

Raser les contours, c’est s’assurer d’une repousse plus longue qu’une simple délimitation à la tondeuse pour un look à la fois plus durable et plus soigné. La délimitation des joues joue un rôle essentiel dans la forme que votre barbe va prendre. Comme nous l’avons évoqué précédemment, deux grandes options s’offrent à vous : le tracé en courbe ou le tracé rectiligne. Pour vous accompagner dans le dessin de vos contours, le pochoir à barbe sera d’une grande aide. De la même façon, il vous sera utile pour tracer le contour du cou, qui part de vos maxillaires et arrive jusqu’à 1cm au-dessus de votre pomme d’Adam. Pour un aspect naturel, c’est le tracé arrondi qui prime ici.

Si pour un résultat parfait certains barbus choisissent de raser leurs contours tous les jours, vous pouvez envisager de raser deux fois par semaine pour un résultat satisfaisant. Une opération qui devrait vous prendre moins de 5 minutes une fois la délimitation effectuée puisque vous n’aurez plus qu’à raser les poils les plus courts, la démarcation se faisant naturellement.

 

2. Appliquez la crème après-rasage sur les zones rasées.

Une fois vos contours de barbe rasés, pensez à prendre soin de votre peau pour éviter rougeurs et irritations. Nous vous recommandons ainsi d’appliquer une crème après-rasage sur les zones où votre rasoir est passé afin d’apaiser votre peau. Concernant son application, veillez à effectuer de petits mouvements circulaires pour assurer une meilleure pénétration de la peau.

 

Les soins pour une barbe longue.

1. Coiffez et hydratez votre barbe avec du baume à barbe tous les matins.

Pour hydrater une barbe mi-longue ou longue, votre meilleur allié sera le baume à barbe. Le baume se présentant sous forme solide, son temps d’absorption par la peau et le poil est ainsi plus élevé. Cela signifie que l’hydratation se fera davantage sur la longueur de la journée.

De plus, le baume vous fournit une défense contre les agressions extérieures en agissant comme une couche protectrice. Enfin sa troisième grande caractéristique réside dans le pouvoir structurant qu’offre le baume (ou cire à barbe). Vous pourrez de ce fait modeler votre barbe à votre convenance et discipliner les poils rebelles plus facilement.

Pour l’appliquer, rien de mieux que le matin à la sortie de la douche, sur barbe sèche. Votre peau et vos poils sont alors pleinement disposés à recevoir les bienfaits du baume. Et cela vous permettra d’avoir le visage hydraté pour toute la journée.

 

2. Appliquez de l’huile à barbe tous les soirs.

Lors de la pousse, différents désagréments peuvent pointer le bout de leur nez. Le principal est l’assèchement de la peau qui provoque des démangeaisons, un poil rêche et cassant voire l’apparition de pellicules de barbe. C’est pourquoi il sera primordial d’hydrater autant que possible la peau et le poil, en particulier lors des premières semaines de pousse.

Ainsi, n’oubliez pas de nourrir votre poil avec de l’huile à barbe. Celle-ci aidera vos poils à pousser en pleine forme, c’est à dire doux et brillants. Choisissez une huile à la formulation la plus naturelle possible afin de respecter au maximum la santé de vos poils et de votre peau.

Nous vous conseillons d’appliquer l’huile à barbe le soir, de manière à ce qu’elle agisse pendant la nuit à la manière d’un masque nourrissant et réparateur. Aussi, si vous appliquez le baume le matin, cela évitera de trop alourdir la barbe en journée. Pour l’appliquer, faites chauffer quelques gouttes d’huile à barbe entre vos mains et répartissez-la sur l’ensemble de la barbe en insistant sur les racines. Vous pouvez également vous servir de la brosse à barbe à poils de sanglier pour appliquer l’huile uniformément.

 

Partagez ce tutoriel

Les essentiels pour ce tutoriel

Rechercher

    Communément recherché
    ×
    Bienvenue nouveau venu