Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 30€

Hydratez, nourrissez et favorisez la pousse de votre barbe facilement.

L’essentiel pour prendre soin de votre barbe à la maison.

PAGE MAGAZINE / Tailler sa barbe en dégradé : comment faire ?

Tailler sa barbe en dégradé : comment faire ?

  • Écrit par : Sylvain
  • Temps de lecture : 7 minutes 

INTRODUCTION

Une barbe en dégradé est un look ultra-propre que vous pouvez obtenir devant le miroir de votre salle de bain. Oui, le fameux « dégra » (pour les intimes) est une tendance phare qui s’installe durablement. Savoir comment dégrader une barbe est une compétence essentielle pour tout homme barbu portant des cheveux courts sur les côtés, voire un crâne rasé. L'objectif est de créer un flux continu entre les cheveux, les pattes et la barbe, sans laisser de vide entre les deux. Et apprendre à tailler sa barbe en dégradé soi-même vous permettra d’économiser un peu d’argent tout en ayant un contrôle total sur votre style.

  • Qu’est-ce qu’un dégradé de barbe ?
  • À qui convient le dégradé de barbe ?
  • Déjà, procurez-vous une tondeuse.
  • Faites un premier passage sur la totalité de la barbe.
  • Définissez la ligne du cou.
  • Définissez le contour des joues.
  • Taillez votre moustache.
  • Le dégradé en lui-même.
  • Entretenir et maintenir un dégradé de barbe.

 

L'un des aspects primordiaux quand on se laisse pousser la barbe, c’est de la tailler correctement. Si vous pensez que vous pouvez renoncer au rasoir et à la tondeuse à barbe tout en ayant l'air d’un mannequin faisant la couverture du dernier GQ, vous risquez fort de connaître un réveil brutal.

Savoir tailler correctement sa barbe permet non seulement de la rendre plus attrayante, mais aussi de pouvoir la faire pousser davantage tout en évitant d’avoir l’air d’un sauvage. Et puis comme tailler sa barbe se fait régulièrement, il peut être intéressant de savoir le faire soi-même, n’est-ce pas ? En plus de vous économiser quelques visites chez le barbier, ça vous permet de maîtriser votre style et d’avoir un contrôle total sur ce qu’il faut enlever ou non.

Cela prend un peu de temps au début, mais une fois que vous maîtriserez le dégradé de barbe, vous serez en mesure de tailler ces zones avec autant d’efficacité que vous tondez le reste de votre barbe.

1. Qu’est-ce qu’un dégradé de barbe ?

Un dégradé de barbe est un look tendance que vous pouvez utiliser pour améliorer votre style de barbe quotidien. Tout comme il existe des dégradés en coiffure, il y a plein de styles de dégradés de barbe que vous pouvez utiliser.

C’est devenu un élément très important du grooming. Qu'est-ce qu’un dégradé de barbe ? Un dégradé de barbe consiste à tailler les poils de votre visage de manière à créer une transition douce entre les poils de différentes longueurs.

En coiffure, il s'agit essentiellement de fondre des cheveux plus longs sur le dessus de la tête avec les cheveux plus courts sur les côtés et à l'arrière. Avec une barbe, ça fonctionne de la même façon. Il s'agit donc d'estomper les poils du menton dans les poils des joues, puis les poils des joues avec les pattes, pour créer une sorte de transition.

Lorsqu'une barbe dégradée est bien faite, elle se marie bien avec des coupes de cheveux également dégradées comme la Pompadour ou la Slick-back. Un bon dégradé de barbe est un look attrayant qui convient à presque toutes les formes de visage. Une coupe de barbe qui demande toutefois de la précision. Pour maîtriser ce style, on vous explique comment réaliser correctement un dégradé de barbe.

 

2. À qui convient le dégradé de barbe ?

Que vous portiez une barbe de trois jours, une barbe courte ou une barbe longue, le dégradé est fait pour vous. Oui, tous les styles de barbe (mis à part la barbe naissante bien entendu) sont adaptés au dégradé. Mais sachez que plus vous avez de longueur de poil sur laquelle travailler, plus vous allez pouvoir vous amuser et plus le résultat sera remarquable.

Le dégradé conviendra particulièrement aux visages ronds et aux hommes au visage carré puisqu’il permettra d’étirer votre visage en jouant sur les différentes longueurs de poils.

 

3. Déjà, procurez-vous une tondeuse.

Si vous avez déjà une tondeuse à barbe, vous pouvez sauter cette étape. Mais, au cas où vous auriez besoin de votre première tondeuse (ou simplement d'une plus efficace), nous sommes là pour vous. En réalité, vous pouvez utiliser n'importe quel type de tondeuse pour cette tâche, du moment qu'elle ait des sabots permettant de couper à des longueurs différentes. Cela dit, certaines se montreront plus efficaces que d’autres. Pour une bonne taille de barbe confortable, mieux vaut être bien équipé.

Pour bien choisir votre tondeuse à barbe, n’hésitez pas à consulter notre article Quelle est la meilleure tondeuse à barbe pour vous ? où vous retrouverez une sélection de tondeuses à barbe spécialement choisies par des barbiers ou des mecs barbus.

Si vous avez décidé de réaliser un dégradé de barbe, deux autres outils peuvent d’aérer judicieux. À savoir, un rasoir et un peigne (ou une brosse à barbe). Le rasoir vous permettra d’affiner les bords afin d'obtenir une barbe uniforme. Pour la taille des contours, on ne peut que vous conseiller d’utiliser un rasoir de barbier qui, grâce à sa lame unique, vous offrira une précision optimale.

Le peigne, quant à lui, vous servira à enlever tout nœud susceptible de brouiller votre travail. Démêler vos poils vous permettra de travailler plus facilement : la coupe sera plus aisée une fois vos poils souples et bien rangés. Enfin, une brosse peut servir la même cause mais également permettre de « nettoyer » votre barbe pendant la coupe, en enlevant les petits poils coupés qui peuvent rester enfermés au sein de votre barbe.

 

4. Faites un premier passage sur la totalité de la barbe.

La première véritable étape sera de réduire la longueur de votre barbe. Vous ne voulez pas faire disparaître votre toison au niveau du cou ou des pattes sans avoir d'abord défini la longueur souhaitée. C’est là que se situe votre vrai point de départ.

Utilisez donc le sabot de votre choix pour définir la longueur maximale de votre barbe. Si c'est la première fois que vous taillez votre barbe, ou si votre barbe n'a jamais été aussi longue, commencez par une longueur assez élevée pour être sûr de ne pas la tailler trop courte. Vous pouvez ensuite la raccourcir lors d'un deuxième passage, si nécessaire.

Peut-être que vous êtes en train de la laisser pousser mais que vous avez juste besoin d'un petit nettoyage, ou peut-être que vous êtes en train de laisser se développer une barbe luxuriante. Dans tous les cas, il est préférable de procéder lentement et da façon régulière plutôt que de procéder à une coupe trop courte et précipitée qui vous obligera à attendre des semaines avant de retrouver la longueur voulue.

 

5. Définissez la ligne du cou.

Avant de pouvoir dégrader votre barbe, vous devez définir le point d'arrêt, la frontière entre votre cou et votre barbe. Pour les pattes, ce n’est pas vraiment la peine de vous expliquer qu’elles se fondront avec vos cheveux, mais si votre crâne est rasé, il y aura également une délimitation à faire ici.

Vous pouvez utiliser les dents de votre tondeuse à nu, mais une tondeuse de finition sera particulièrement efficace pour cette tâche. On peut notamment vous conseiller la tondeuse Slimline Pro Li T-Blade de chez Andis, ou sa petite sœur, la T-Outliner.

On vous recommande de "dessiner" la ligne de votre cou en premier lieu. Pour cela, regardez votre pomme d'Adam droit dans les yeux et imaginez une ligne atteignant un point situé directement au-dessus d'elle. Vous pouvez autrement placer un ou deux doigts sur votre pomme d’Adam pour définir ce point. La ligne du cou passera par ce point central et dessinera une forme de U allant jusqu'à l'arrière de vos oreilles.

Vous avez probablement déjà taillé cette ligne pendant que la barbe poussait, de sorte qu'elle soit déjà définie maintenant que la barbe est assez longue pour être dégradée. Dans ce cas, il vous faut juste faire un petit travail de nettoyage de la zone histoire que ça soit bien propre.

La plupart des mecs dirigeront les dents nues de la tondeuse vers le bas, directement sur cette ligne du cou. Cela fonctionne, mais, pour obtenir un fondu simple et facile, vous pouvez également appuyer la tête métallique de la tondeuse sur la peau, le bord tranchant dirigé vers le haut (vers la mâchoire) et tailler avec un mouvement léger qui s'éloigne de la barbe au fur et à mesure que vous remontez. Cela donne une transition plus douce et plus lisse que la ligne dure que vous obtiendriez avec les dents de l'appareil.

Si vous avez une barbe plus courte, c'est peut-être le moment où vous vous arrêterez si vous préférez quelque chose de subtil.

 

6. Définissez le contour des joues.

Maintenant que vous avez taillé l’ensemble de votre barbe et défini la zone au niveau de la pomme d'Adam, vous devez mettre de l'ordre au niveau des joues.

Il y a deux façons de procéder. Comme la zone autour des joues est plus visible, décidez si vous voulez des lignes nettes ou un fondu plus naturel.

Si vous optez pour un look plus « strict », vous pouvez raser une ligne entre la barbe et les joues. À vous de voir si vous souhaitez effectuer un tracé en courbe ou rectiligne à ce niveau. Pour vous aider à obtenir un style symétrique facilement et rapidement, vous pouvez vous aider d’un pochoir à barbe.

Pour un look plus naturel, utilisez la tondeuse sans sabot et éliminez tous les poils qui empêchent la région d'être propre. Ne vous souciez pas de maintenir une ligne bien délimitée, coupez simplement les poils trop éloignés du reste du troupeau.

 

7. Taillez votre moustache.

Saisissez votre tondeuse et taillez les poils de moustache qui dépassent sur vos lèvres. En fonction du style souhaité, vous pouvez couper juste à la limite, ou bien laisser un espace plus ou moins grand entre le bas de votre moustache et votre lèvre supérieure.

Aussi, il vous faudra définir la longueur de votre moustache. Certains aiment à la garder à la même longueur que le reste de la barbe. D’autres la tailleront plus courte pour un style plus soigné, d’autres encore préféreront arborer des moustaches plus longues pour un style plus décontracté. À vous de voir.

Si vous avez opté pour des contours de joues plus « stricts », on vous conseille de bien délimiter votre moustache également. Peut-être pouvez-vous ainsi la travailler au rasoir pour obtenir une délimitation bien nette.

Si au contraire vous vous êtes dirigés vers un style plus naturel, retirez le sabot de la tondeuse et taillez simplement les poils de moustache qui ne semblent pas être tout à fait à leur place.

 

8. Le dégradé en lui-même.

Le dégradé au niveau du cou.

Si vous voulez passer au fondu de votre barbe, choisissez un sabot d'une taille inférieure à votre longueur de barbe. Vous allez ensuite tailler vers le haut dans votre barbe, d'environ 2 centimètres, à cette longueur légèrement plus courte. Le but étant de créer une nuance très subtile, à peine visible à l'œil nu.

Ensuite, prenez le sabot de la taille inférieure suivante et taillez à mi-chemin au sein de l'espace que vous venez de tailler préalablement. Ainsi, si vous avez coupé 2 centimètres au niveau du cou avec une taille #3, coupez maintenant 1 centimètre dans l'encolure avec la taille #2, de façon à ce qu'elle descende encore.

Vous voyez la logique ?

On diminue alors lentement jusqu'à la fin, jusqu'à un « sabot 0 » (les dents nues) au niveau du cou. Mais avant d'en arriver là, avec un #1, coupez un demi-centimètre dans l'encolure. Voilà, vous avez un fondu. S'il reste des transitions visibles entre les différents sabots utilisés, utilisez le même mouvement de balayage du bas vers le haut avec la plus petite protection pour lisser le tout.

Le dégradé au niveau des pommettes et des pattes.

Maintenant que vous avez franchi toutes les étapes pour vous assurer que votre barbe est taillée de façon homogène, il est temps d’assurer la transition entre les poils du visage et les cheveux.

Pour vos pattes, vous pouvez utiliser la même logique que celle présentée juste avant. La différence ici est que, contrairement à votre cou, votre objectif final n'est pas de 0, mais de correspondre à la longueur de votre coupe de cheveux. Ne descendez jusqu’à 0 que si vous avez le crâne rasé. Ainsi, si vous avez une buzzcut, le sabot final doit correspondre à la longueur de votre coupe de cheveux. Pour les styles plus longs, envisagez également de laisser les pattes de la même longueur que le reste de votre barbe.

Commencez donc par définir l’endroit où votre barbe est la plus longue. Il se situe généralement près de la ligne de la mâchoire. Réglez la tondeuse sur un réglage plus court, puis taillez une zone d’environ 2 centimètres. Concernant la tonte, vous devez réaliser de petits mouvements de bas en haut.

Remontez de 2 centimètres, diminuez à nouveau le sabot de la tondeuse, nettoyez cette zone et ne descendez plus en dessous de cette ligne.

Remontez de 2 centimètres, diminuez le sabot de la tondeuse et continuez à faire disparaître la barbe au fur et à mesure que vous remontez.

En fonction du niveau de départ, continuez à baisser le réglage de la tondeuse et à remonter par incréments de 2 centimètres jusqu'à ce que tout soit au point.

À ce petit jeu-là, certaines tondeuses permettent de régler plus facilement la longueur pour des dégradés parfaits. C’est par exemple le cas de la Magic Clip de chez Wahl, la tondeuse plébiscitée par les barbiers dans notre sélection de tondeuses à barbe. Elle propose non seulement une combinaison de différents peignes (ou sabots) mais également un réglage intégré de la hauteur de coupe pour des dégradés impeccablement réalisés. Il vous suffit de régler la manette latérale pour « ouvrir » les lames et ajuster la longueur de taille petit à petit.

Pour vous aider dans la délimitation des zones de votre dégradé, vous pouvez vous aider d’un peigne (ou d’une règle). Placez le peigne au niveau où vous souhaitez tailler, de façon parallèle à la ligne naturelle du visage, et tondez la partie située au-dessus du peigne.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à répéter le même processus sur la joue située sur l’autre côté du visage pour assurer une belle jonction entre barbe et cheveux.

Ne vous découragez pas si cela vous semble être beaucoup de travail. Avec le temps, cet exercice deviendra beaucoup plus facile et définitivement plus rapide. À ce stade, les cheveux se fondront progressivement dans votre barbe, sans détourner l'attention. Une fois que vous aurez réussi à le faire une première fois, les suivantes seront plus faciles.

9. Entretenir et maintenir un dégradé de barbe.

Si vous êtes comme la plupart des gens, il se peut que vous hésitiez à essayer le dégradé de barbe pour de bonnes raisons. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s'agit pas uniquement d’une question de taille et puis basta. Cela nécessite aussi de l'entretenir.

On ne va pas vous mentir, entretenir un dégradé de barbe demande un minimum d’engagement. Si vous ne vous sentez de vous engager dans cette voie, il est préférable de repousser jusqu’à ce que vous soyez prêts.

Si votre barbe est à la bonne longueur, une petite taille chaque semaine sera nécessaire pour maintenir votre look on point. Cela permet de garder l'aspect dégradé tout en veillant à ce que votre barbe ne pousse pas davantage qu'elle ne devrait. N’oubliez pas l’étape du rasage des contours. Vous pouvez aussi vous servir d’une paire de ciseaux de précision pour tailler les poils qui dépassent de la masse. Comme pour tout style de barbe, pensez à la nettoyer régulièrement avec un shampoing à barbe.

Enfin, utilisez des produits de soins de la barbe comme une huile à barbe, un baume à barbe ou, pour les barbes plus courtes, une crème visage barbe voire une crème hydratante pour garder la barbe et la peau en bonne santé.

Partagez ce tutoriel

Block

Rechercher

    Communément recherché
    ×
    Bienvenue nouveau venu
    .meganav {display:none;}