Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 30€

Hydratez, nourrissez et favorisez la pousse de votre barbe facilement.

L’essentiel pour prendre soin de votre barbe à la maison.

PAGE MAGAZINE / Test : Que vaut vraiment le OneBlade ? Notre avis

Test : Que vaut vraiment le OneBlade ? Notre avis

  • Écrit par : Sylvain
  • Temps de lecture : 7 minutes 

INTRODUCTION

Un seul outil pour raser, styliser et tailler sa barbe. Voilà la promesse du fameux OneBlade de chez Philips. Un appareil hybride, à mi-chemin entre le rasoir électrique et la tondeuse à barbe. Une seule lame pour tout faire donc, mais tout bien faire ou tout faire à moitié ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

  • Le OneBlade, ou plutôt les OneBlade.
  • Dépense à prévoir : les lames de rechange.
  • La technologie OneBlade.
  • Test du OneBlade pour se raser.
  • Test du OneBlade pour les barbus.
  • Verdict ?

 

À moins que vous n’ayez vécu dans une grotte ces dernières années, vous avez forcément entendu parler du OneBlade de Philips. En lançant ce rasoir électrique/tondeuse à barbe pour homme au look de rasoir à cartouches, Philips a jeté un pavé dans la marre du marché du rasage. La marque a alors promis un rasage plus simple, sans coupure et qui ne nécessite pas forcément de gel ou de mousse à raser. Jusque-là, une nouvelle forme de rasoir électrique, en plus compact.

Mais en plus de ça, il a proposé un outil présenté comme révolutionnaire pour l’entretien de la barbe, de la moustache et même des poils du corps (torse, aisselles, parties intimes) grâce à ses sabots spécifiques. De quoi faire de l’ombre en même temps aux rasoirs manuels, aux rasoirs électriques et aux tondeuses à barbe. Tout en proposant une solution simple pour les hommes souhaitant entretenir les poils du corps. Rien que ça.

1. Le OneBlade, ou plutôt les OneBlade.

Philips propose à ce jour 3 modèles de OneBlade, chacun en version rechargeable :

  • Le OneBlade pour le visage (QP2520/30) avec 60 minutes d’autonomie et 3 sabots clipsables pour barbe de 3 jours (1, 3 et 5 mm). Il est proposé à moins de 30€.
  • Le OneBlade pour visage et corps (QP2630/30) avec 45 minutes d’autonomie, 1 lame supplémentaire, 3 sabots barbe (1, 3 et 5 mm) et un sabot corps (3 mm). Il est vendu à moins de 45€.
  • Le OneBlade Pro pour visage et corps (QP6550/30) mais plus orienté pour la taille de la barbe, avec 120 minutes d’autonomie et un sabot unique incluant 14 hauteurs de coupe (de 0,4 à 10 mm). Il vous coûtera moins de 80€.

Les différentes versions du OneBlade se situent donc à des prix relativement accessibles et chacun pourra y trouver son compte. Toutefois, il vous faudra prévoir un coût supplémentaire : celui des lames de rechange. On y vient juste après.

On notera cependant le manque d’accessoires, comme par exemple un embout de tondeuse pour les poils du nez. Aussi, certains pourront ne pas apprécier son association de couleur sombre avec du vert flashy. Faute de goût pour certains, style sympa et original pour d’autres. À noter toutefois qu’il existe des versions du OneBlade Pro sans trop de vert flashy, plutôt dans des tons gris clair et noir. Mais bon, les goûts et les couleurs, on ne s’attardera pas davantage dessus.

 

2. Dépense à prévoir : les lames de rechange.

De ce côté-là, le OneBlade se révèle être un investissement plus conséquent qu’un rasoir traditionnel (rasoir de sûreté ou rasoir de barbier) puisque vous pouvez trouver des boîtes de 100 lames pour ces types de rasoirs à environ 10€.

Toutefois, le OneBlade s’avère plus économique à la longue qu’un rasoir multi-lames type Gillette ou Wilkinson, qui nécessitent en moyenne 4 rechanges de lames par mois, soit un coût situé entre 100 et 150€ par an. Avec le OneBlade, une lame vous durera en moyenne 4 mois (sur la base de trois à quatre utilisations par semaine). Prévoyez donc 3 lames de rechange par an, soit une trentaine d’euros pour votre budget rasage annuel.

Tout cela varie évidemment en fonction de votre fréquence de rasage et de votre type de poil. Il y a donc plus abordable, c’est sûr, mais le OneBlade constitue une concurrence sérieuse aux rasoir multi-lames en matière de budget.

3. La technologie OneBlade.

Le gros avantage du OneBlade, c’est sa lame et la sécurité qui va avec. On vous met au défi de vous couper. Sérieusement. Impossible à priori de se tailler la peau avec le système de protection du OneBlade et ce dans n’importe quel sens d’utilisation.

Un excellent point, notamment si vous avez prévu de vous raser les parties intimes avec le sabot fait pour cet usage. Aussi, il ne tire pas sur le poil et ça, c’est parfait si vous avez l’intention de vous raser après plusieurs jours de pousse.

À noter qu’il s’agit de la même lame sur les différents modèles de OneBlade, y compris sur le OneBlade Pro. Ce sont juste le manche et les sabots fournis qui changent.

4. Test du OneBlade pour se raser.

Déjà, un très bon point puisque ce rasoir Philips OneBlade est aussi facile à utiliser qu’un rasoir classique. Mieux, il s’utilise dans tous les sens. De haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et ainsi de suite. Même en biais, pas de souci.

Autre point positif, il est bien étanche. On a mis l’appareil à l’épreuve dans un lavabo plein d’eau pour le nettoyer pendant le rasage, tout en le laissant en marche. Pas de soucis à ce niveau-là non plus, on a bien affaire à un rasoir waterproof et donc facilement lavable. Il peut de ce fait aussi être utilisé sous la douche, notamment pour ce qui concerne… vous savez…

La tête de rasage pivotante s’avère agréable à l’utilisation, pour bien suivre les contours de votre visage. On apprécie la flexibilité offerte et le côté ergonomique du produit qui délivre une bonne prise en main ainsi qu’un rasage facile.

Côté performance de rasage, facilité et vitesse sont au rendez-vous. Ça rase et on peut même y aller franco sans crainte de se couper, ce qui est agréable. Toutefois, si vous avez le poil dru, il faudra peut-être vous y reprendre à plusieurs fois pour bien vous raser. On précisera aussi que vous obtiendrez une meilleure efficacité ainsi que davantage de confort en utilisant un gel de rasage ou une mousse à raser.

Utilisé sans produit de rasage, le OneBlade fait déjà bien le travail, mais on a quand même la sensation de se racler le visage. Sensation plus qu’atténuée avec un produit de rasage : le rasoir glisse mieux et le poil se coupe plus facilement, là où plusieurs passages auraient été nécessaires à sec.

Mais, franchement, c’est pas mal du tout. Visuellement, l’effet est là. Il n’offre certes pas un rasage de près (pas aussi près qu’un rasoir manuel) mais assez près tout de même pour arborer un look propre. En revanche, si vous aimez avoir une peau de bébé après le rasage, vous n’allez pas être pleinement satisfait puisque vous pourrez ressentir le poil sur votre visage, comme après une repousse de quelques heures.

5. Test du OneBlade pour les barbus.

Deux aspects sont à prendre en compte ici : la délimitation des contours et l’utilisation en tant que tondeuse à barbe.

Pour les contours, le OneBlade se montre assez pratique en tant que tondeuse de précision. On apprécie la possibilité d’utiliser la lame sur sa tranche pour dessiner précisément les limites de la barbe, que ce soit au niveau du cou ou des joues. Après, vous nous connaissez, pour nous, rien de tel qu’un rasoir de barbier pour délimiter les contours de sa barbe puisque la démarcation sera plus nette avec une shavette qu’avec un OneBlade. Mais là, on chipote un peu.

En revanche, la lame du OneBlade peut sembler un peu large pour les travaux minutieux, notamment au niveau de la mouche et vous risquez peut-être d’enlever plus de poils que ce que vous ne souhaitiez au départ.

Concernant la fonctionnalité tondeuse à barbe, on émet un peu plus de réserves. Si vous avez une barbe courte (moins de 3mm), ça va très bien marcher. En revanche, sur une barbe plus fournie, les lames OneBlade ont un peu plus de mal à couper tout en se frayant un chemin et on se retrouve avec un résultat pas très homogène. Et ce notamment si vous avez un poil plutôt dru. Ça demande donc de s’y reprendre à plusieurs reprises pour aboutir à quelque chose de propre.

Au fait, OneBlade ou OneBlade Pro ?

Au niveau de l’utilisation, il n’y a pas grand-chose qui change entre les deux modèles, si ce n’est les hauteurs de coupe supplémentaires offertes par la version Pro. Si vous ne souhaitez pas vous aventurer au-delà des 5 mm de barbe, inutile d’investir dans la version Pro, à moins que vous ne souhaitiez profiter d’un temps de charge rapide et d’une plus grande autonomie.

En revanche, le OneBlade Pro, plus orienté vers les utilisateurs souhaitant entretenir leur barbe, offre donc davantage de réglages que son petit frère qui reste lui cantonné à 3 longueurs de sabots, ce qui est « bien mais pas top ».

6. Verdict ?

À ce prix, le OneBlade fait beaucoup de choses très bien. De plus, il est facile à entretenir, notamment grâce à son étanchéité. Les lames sont faciles à changer et on ne risque pas de se couper avec, que ce soit lors de la manipulation ou lors du rasage, contrairement à un rasoir classique.

Si vous cherchez un outil de grooming qui peut tout faire plutôt bien, le OneBlade est une bonne petite tondeuse (pour les barbes relativement courtes) et un bon rasoir, même s’il ne coupe pas le poil au plus près de la peau. Il éprouve également quelques difficultés face à un poil dru, qui nécessitera parfois un second voire un troisième passage pour être éliminé. Il fait tout de même bien son travail, sans irritations.

La promesse est donc globalement respectée.

Cependant, si vous avez une barbe assez épaisse, le OneBlade n’est pas le meilleur accessoire pour la tailler. Avec un sabot allant jusqu’à 3 mm, ça fera très bien le job. Mais au-dessus, la coupe n’est pas très homogène et il faut souvent repasser plusieurs fois sur la même zone pour obtenir l’effet escompté. On aura donc tendance à préférer une tondeuse classique avec un bon gros moteur et des lames bien robustes.

Enfin, pour les barbes longues, rien ne remplace une bonne vieille tondeuse à barbe, qui n’aura pas besoin de lames de remplacement et qui proposera surtout des sabots plus longs que 10 mm. Mais pour tracer vos contours, ça peut faire l’affaire.

Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté
Rasoir de sûreté

Rasoir de sûreté

30,00€

Rechercher

    Communément recherché
    ×
    Bienvenue nouveau venu
    .meganav {display:none;}